Foire aux questions

  • Un pourcentage des dons en vêtements que vous apportez aux Super Recycleurs rapportent directement à l’école, à la garderie ou à la cause que vous soutenez sous forme de chèque dont le montant est calculé au poids accumulé à un taux préalablement convenu. Le reste va à la gestion de la collecte et du tri des vêtements recueillis, ainsi qu’à l’entreposage et au paiement de nos employés. L’aventure est plus risquée financièrement pour les Super Recycleurs, car habituellement la communauté donne les vêtements à des organismes ou à des friperies, alors que nous remettons un montant directement à l’école ou à la garderie.

  • Une fois la collecte faite, une portion des vêtements et des textiles usagés resteront au Québec, et le reste sera exporté pour être transformé. Nous avons créé la division BBecolo pour donner une deuxième vie aux vêtements d’enfants. Nous avons développé plusieurs partenariats avec des organismes d’ici. Les Super Recycleurs aident également les designers québécois en leur fournissant des matières premières pour des créations recyclées.

  • Nous sommes les seules dans ce domaine à offrir aux écoles et aux garderies une solution de financement concrète, clés en main, et sans coûts de mise en place. Vous n’avez qu’à choisir une date de collecte et nous vous fournissons tout le matériel pour informer les parents de la collecte. Le processus tellement simple, autant pour vous que pour les parents, ainsi que le fait qu’ils aident directement l’école, sont les principales sources de motivation des parents pour se départir de vêtements, textiles et jouets dont ils n’ont plus besoin. Notre volonté de redonner à la communauté est au centre de notre mission sociale.

  • Non. Notre modèle d’affaires est basé sur le principe de la philanthropie : gagner sa vie tout en redonnant à la communauté. En plus de l’argent que nous remettons directement aux écoles ou aux organismes partenaires, nous nous assurons de remettre jusqu’à 10 % des vêtements que nous recueillons aux plus démunis et aux designers du Québec. Les textiles usagés ont une certaine valeur sur le marché et nous voulons remettre un pourcentage de cette valeur directement aux écoles et garderies ou aux organismes humanitaires pour qu’ils puissent en tirer profit. Nous affichons notre image de marque partout où nous sommes partenaires. Notre message est clair, nous collectons pour en redonner à une cause.

  • Assurément ! Ce que vous en retirerez dépendra grandement de la mobilisation de votre réseau et de la promotion interne que vous ferez. De toute manière, comme c’est un projet clés en main, cela ne vous coûte rien d’essayer et les retombées bénéfiques peuvent être multiples. Nous avons conçu ce projet en partie pour apporter un soutien financier aux écoles, aux garderies et aux organismes humanitaires, mais aussi afin de sensibiliser les jeunes à l’importance de la philanthropie et de l’entraide. Si le côté financier n’était pas entièrement au rendez-vous, vous pourrez toujours profiter du projet comme outil de sensibilisation.

    En moyenne, un CPE ou une garderie amasse 650 kg de vêtements, soit environ 170 $ par collecte. Certains établissements amassent 800 kg deux fois par année et obtiennent ainsi 400 $ pour financer des projets. La collecte la plus impressionnante a été celle du CPE Enfant-Lumière de Saint-Hugues qui a recueilli plus de 1700 kg de vêtements, soit plus de 500 $ en une seule collecte ! Dans le cas des écoles, les chiffres varient entre 400 kg et 3000 kg, ou entre 100 $ et 900 $ pour une collecte. La collecte la plus impressionnante pour une école est le College Stanislas avec 3057 kg en une seule collecte ! Les cueillettes se font-elles en tout temps au cours de l’année ? Oui, une fois que vous avez réservé une date pour la collecte, nous vous ferons parvenir des documents, comme des affiches et des dépliants, qui vous aideront à l’organiser. Notre camion passera le jour de la cueillette, à l’heure que vous aurez décidé, car nous tenons à garder le processus simple. Plusieurs écoles et garderies apprécient beaucoup notre idée, car ils n’ont pas assez d’espace pour entreposer les vêtements.

  • Oui, une fois que vous avez réservé une date pour la collecte, nous vous ferons parvenir des documents, comme des affiches et des dépliants, qui vous aideront à l’organiser. Notre camion passera le jour de la cueillette, à l’heure que vous aurez décidé, car nous tenons à garder le processus simple. Plusieurs écoles et garderies apprécient beaucoup notre idée, car ils n’ont pas assez d’espace pour entreposer les vêtements.

  • Vous pouvez faire une collecte sur le lieu de votre travail et apporter les vêtements ainsi recueillis à l’école le jour de la collecte. Si les quantités sont assez grandes, nous pouvons même parfois passer à l’entreprise et ajouter le poids au montant du chèque remis à l’école ou à la garderie. Contactez-nous pour plus d’information.

  • Oui. Nous encourageons fortement les écoles et les garderies à proposer un projet concret à financer. Il est plus facile de mobiliser un réseau autour d’un projet et de solliciter la communauté d’affaires. Le projet sera ajouté à votre page personnelle sur le site des Super Recycleurs, un des outils que nous vous proposons pour en faire la promotion dans votre communauté. Nous n’avons pas à approuver les projets sélectionnés. Nous avons créé une bourse avec nos partenaires qui sera remise à une école participante par année. Chaque école qui participe aura la chance de recevoir une bourse Les Super Recycleurs de 1 000 $. Chaque garderie (CPE) qui participe aura la chance de recevoir une bourse de 500 $.

  • Chaque collecte est pesée et un rapport vous est envoyé dans les jours qui suivent la collecte. Nous fournissons des photos comme preuve lors de la pesée, et nous en retournons une copie montrant le poids à chaque école ou garderie.

  • Non. Tout ce qui est remis aux Super Recycleurs doit pouvoir être réutilisé. Nous ramassons des vêtements usagés et même défraîchis qui peuvent être remis à des causes, vendus à des friperies ou exportés. Nous ne pouvons plus prendre d’oreillers, de chaussettes ou de souliers uniques, des pantalons ou des hauts troués ou tâchés de peinture, car ils ne pourront pas être réutilisés et nous ne sommes pas en mesure de les recycler correctement pour l’instant ou de faire de la gestion de déchets.

    Les vêtements dits de type « trié ou institutionnel » dans le milieu (les vêtements des friperies) ou qui sont très sales ne sont donc pas acceptés. 

    Cette adaptation découle du fait que nos partenaires nous demandent des vêtements de seconde vie et refusent les vêtements de friperies. Nous préférons demander aux écoles de maintenir un minimum de qualité aux vêtements qu’ils nous remettent afin d’être en mesure de conserver le prix avantageux que nous leur remettons pour les collectes.

  • Tous les vêtements de seconde vie, sacs à main, foulards, chapeaux, gants, fourrures, chaussures, draps, serviettes, rideaux, tissus, retailles, accessoires de cuir. 

  • Les biens domestiques tels que la vaisselle, les tapis, cadres, cintres, bibelots, jouets (sauf pour les jouets en peluches ou les jouets en bon état qui peuvent être remis à des organismes), télévisions, patins, etc. Par contre, nous avons développé un partenariat avec Ramasse.ca et Recycle Junk qui peuvent se charger de vous aider.

  • Veuillez porter une attention particulière au poids des sacs. Il est important que les textiles soient mis dans des sacs en plastique, de types sacs de vidanges, pour faciliter le transport ainsi que la pesée. De plus, assurez-vous que les sacs sont d’un poids raisonnable afin de faciliter le travail de notre équipe, qui soulève beaucoup de sacs chaque jour… Si vos élèves ne sont pas capables de soulever un sac, il est préférable de faire deux sacs. Un petit truc que vous pouvez refiler aux parents qui participent : ils peuvent remplir leurs vieilles taies d’oreiller avec les vêtements usagés pour tout recycler en même temps !

Étapes des collectes

Accueil des vêtements

Accueil des vêtements

Jour de la collecte

Jour de la collecte

On remplit le camion

On remplit le camion

Entreposage avant de trier

Entreposage avant de trier

Pin It on Pinterest

Share This